AG Produit en Bretagne 2017 : Retour en 6 points

Publiée le 06/02/2017
Assemblee-Generale-Produit-en-Bretagne-2017

L’Assemblée Générale de Produit en Bretagne s’est tenue vendredi dernier 3 février 2017 à Saint-Brieuc. Elle a rassemblé 1000 participants, acteurs de l’économie bretonne.
Il s’agit de la 1ère AG de Loïc Hénaff comme Président de Produit en Bretagne et de son Conseil d'Administration.

En 2016, 33 nouveaux membres ont rejoint l’Association. En 5 ans, Produit en Bretagne a vu le nombre de ses membres bondir de 32%, preuve que les entreprises bretonnes souhaitent mettre en avant leur ancrage territorial et s’engager en faveur de l’emploi en Bretagne ! L'engagement était du reste le thème central de l'Assemblée Générale. Les règles statutaires ont été revisitées pour l'occasion, dans le sens d'une plus grande exigence.

L’Association change. Les Services représentent une part toujours plus importante, l’animation départementale prend son envol, le digital imprègne en profondeur les pratiques de l’Association. Produit en Bretagne, plus que jamais, assume sa dimension de réseau, permettant par exemple un échange entre agriculteurs, industriels et distributeurs. Un nouveau logo exprime désormais cette force du réseau et son potentiel de synergies.

LES SERVICES, ACTEURS MAJEURS DE PRODUIT EN BRETAGNE

Si la notoriété du logo Produit en Bretagne est indéniable, certains le résume encore à l'alimentaire. Or, l’Association compte aujourd’hui 48% d’entreprises membres dans le domaine des Services, soit 191 sociétés.

Bertrand Ermeneux, Animateur du Collège Services & Industrie rappelle la diversité des actions déjà à disposition des adhérents de ce Collège, et annonce les Etats Généraux des Services & Industrie, le 22 mars 2017 à Arradon, pour «croiser les compétences et se fédérer autour de projets ».

 

La meilleure illustration de la mise en avant des membres du Collège Services & Industrie au sein du réseau Produit en Bretagne est sans aucun doute le salon B to B, organisé l’après-midi de l’AG. Cette année, il a rassemblé pas moins de 86 exposants, et a connu une forte affluence.

 

UNE ASSOCIATION S’APPUYANT SUR LES FORCES VIVES DU TERRITOIRE

Avec 400 entreprises membres, Produit en Bretagne se doit de continuer à créer du lien entre ses adhérents. Le développement des réunions départementales participe de cette animation résolument territoriale du réseau.

Six délégués départementaux, avec des profils et personnalités différentes, font désormais vivre Produit en Bretagne en proximité chacun à leur façon.

 

Ces groupes départementaux s’activent. Preuve en est l’opération Portes Ouvertes menée fin janvier par 18 entreprises membres dans les Côtes d’Armor. Sur 3 jours de visites, l’opération comptabilise 400 visiteurs.

Cette belle initiative a été couronnée par l’Association qui a remis à ses organisateurs Le Grand Prix Produit en Bretagne 2016, qui illustre la meilleure collaboration entre membres du réseau.

 

PRODUIT EN BRETAGNE RIME AVEC DIGITAL

Afin que Produit en Bretagne reste une « organisation performante et efficiente », Loïc Hénaff et son Directoire ont lancé un programme de digitalisation ambitieux, autour de 4 chantiers majeurs : L’organisation interne de l’équipe Produit en Bretagne, l’animation des adhérents, la relation entre membres et l’approche auprès des consommateurs finaux. L’objectif est d’optimiser l’efficacité de l’Association, mais également d’avoir valeur d’exemple pour inciter les entreprises membres à prendre le virage du digital.

 

UN LIEU D’ECHANGE ENTRE AGRICULTEURS, INDUSTRIELS ET DISTRIBUTEURS

Produit en Bretagne a lancé en 2016 le forum agri-agro-distri, afin que ces différents acteurs puissent échanger de façon apaisée. Si ce forum ne prétend pas gommer toutes les difficultés structurelles qui existent entre les différents maillons de la chaîne, il vise à faire mieux se connaître, mieux se comprendre et mieux coopérer ces trois professions. D’ores et déjà trois chantiers concrets ont été lancés : participer à la formation des jeunes agriculteurs, valoriser les produits locaux dans les appels d’offres et mettre en valeur les trois maillons de la filière en magasin.

 

UN NOUVEAU LOGO POUR METTRE EN AVANT LE RÉSEAU

A l’occasion de cette Assemblée Générale, Loïc Hénaff et son Conseil d'Administration ont proposé aux adhérents un nouveau logo, en remplacement du précédent « Membre de Produit en Bretagne ». Partant du constat qu’il existe deux réalités Produit en Bretagne complémentaires, la première exprimant une fonction commerciale, une marque commerciale, à destination des consommateurs, la seconde incarnant une dynamique de réseau entre membres. Voici donc le logo qui a été validé dans son principe lors d'une consultation en direct lors de l'AG.

 

LA BRETAGNE DOIT ETRE FIERE DE CE QU’ELLE EST

Selon la plateforme Movehub, la Bretagne est la Région en France où l’on se sent le mieux. La région est en pole position sur les sujets relatifs au travail avec un taux d’emploi de 66,5% et un taux de chômage de 8.6%. Loïc Hénaff interpelle touefois son auditoire : « le disons-nous vraiment autour de nous? Sincèrement, faisons-nous suffisamment la promotion de la Bretagne autour de nous ? », « N’avons-nous pas parfois tendance en Bretagne à dénigrer notre région ? »

Produit en Bretagne fait siennes les valeurs des Bretons : respect, ouverture, parler vrai, engagement collectif et sens de l’effort.

Produit en Bretagne en 2027 ? Loïc Hénaff « forme le vœu que notre région soit alors enviée pour son dynamisme économique. Une Bretagne visible sur la planète, rayonnante. Savez-vous qu’il existe aujourd’hui 81 pays sur 212 plus petits que la Bretagne? Oui ce rêve est accessible. Tous ensemble, rêvons d’une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde. »
Et de conclure par une invitation à l'actions, sans laquelle il n'est pas d'engagement : « Ensemble construisons avec passion et détermination la Bretagne de demain. »

C’est à Gille Bœuf qu’il appartiendra de clore l’Assemblée Générale, par un envoi qui nous rappelle l’intime cohabitation de l’homme avec son milieu naturel. Il est urgent d’agir en faveur de la biodiversité qui est le meilleur gage de résilience pour la nature qui nous héberge. Cette urgence est à notre portée. Les entreprises, pour se faire, doivent développer la « culture de l’impact ».